Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

6 conseils pour faire baisser la prime d’assurance d’un jeune conducteur

Denise Blouin | 19 Juin 2018
Même en étant un professionnel du magasinage, il est difficile de trouver une assurance jeune conducteur qui soit abordable. La prime d'assurance est si chère que souvent, elle constitue un véritable frein pour acheter un véhicule. Heureusement, il existe des astuces pour limiter le montant de la prime. Voici 6 conseils pour faire baisser la prime d’assurance d'un jeune conducteur.

S’assurer dès l’obtention du permis

Que l’on détienne un permis d’apprenti, un permis probatoire ou un permis de conduire classe 5, il faut, dans la mesure du possible, s’assurer dès l’obtention du permis. Même si l’on ne conduit pas ou très peu,  la prime pour un conducteur occasionnel masculin est quand même élevée. Il est donc recommandé de s’assurer comme second conducteur ou conducteur occasionnel sur le véhicule d’un parent. Avec un permis de conduire, les assureurs accordent un dossier de conduite « 3 ». En souscrivant cette assurance très tôt, le jeune conducteur démarre son historique d’assurance. Lorsqu’il sera amené à s’offrir un véhicule et à s’assurer en tant que conducteur principal, chaque année passée sans accident lui permettra d’obtenir une prime plus faible que s’il n’avait jamais été assuré.

 Regrouper plusieurs contrats chez le même assureur

Comme la plupart des résidents québécois, vous avez certainement plusieurs contrats d’assurance : un pour votre habitation, un autre pour votre automobile, éventuellement votre moto ou votre VTT. Pourquoi ne pas confier toutes ces polices au même assureur ? Non seulement, ce sera plus pratique à gérer pour vous, mais en plus, votre assureur vous fera bénéficier de remises supplémentaires si vous regroupez l’ensemble de vos contrats chez lui.

Vous pouvez également voir avec lui s’il ne serait pas intéressant d’assurer tous les véhicules de la famille sur un même contrat.  

 Opter pour un véhicule vert

La plupart des compagnies accordent un rabais additionnel pouvant atteindre jusqu’à 20% aux conducteurs de véhicules verts, autrement dit les automobiles à faible consommation de carburant, les véhicules électriques et les voitures hybrides. Cependant, le véhicule coûte plus cher à l’achat.

 Changer de contrat d’assurance automobile en avance

Certains assureurs proposent de souscrire le contrat d’assurance plusieurs mois avant la date d’entrée en vigueur du contrat. Cela permet au conducteur de mener à terme son contrat en cours et d’éviter des frais de résiliation, et de bénéficier des promotions ponctuelles du nouvel assureur. Le conducteur est également à l’abri des hausses de tarifs qui pourraient intervenir ultérieurement et des augmentations liées à d’éventuels accidents en cours de terme.

 Contacter son assurance avant d’acheter un véhicule

D’un modèle à l’autre, les primes d’assurance peuvent varier de plusieurs centaines de dollars par an pour des voitures de même catégorie. Le fait de prendre contact avec son courtier  avant de magasiner pour sa voiture permet de connaître les montants de prime d’assurance à l’avance, d’orienter son choix de véhicule et de pouvoir rester dans son budget.

  Magasiner son assurance

Ce n’est pas parce que l’on est jeune conducteur qu’il n’y a pas des compagnies intéressées par ce type de profils et plus compétitives que d’autres. Certes, statistiquement, les jeunes conducteurs ont plus d’accidents que les assurés plus âgés, mais ils ont aussi de nombreuses années de conduite et de primes d’assurance à payer devant eux. En outre, certains assureurs, qui veulent éviter le magasinage chronique et l’émission d’une nouvelle police d’assurance chaque année qui leur coûte très cher, proposent des rabais de fidélité alléchants destinés aussi aux jeunes conducteurs. Le tout est de bien magasiner son assurance afin d’obtenir des conditions optimales, qui motivent l’assuré à rester chez la même compagnie plus longtemps. Parce que Lussier Dale Parizeau est le plus important courtier d’assurance au Québec, nous faisons affaire avec un large réseau d’assureurs, ce qui nous permet de répondre aux besoins de tous les conduteurs, jeunes et moins jeunes, à des tarifs compétitifs.

 

Pour un jeune conducteur, s’assurer coûte toujours plus cher que pour un conducteur expérimenté même avec un taux de sinistralité moyen. Mais il existe plusieurs astuces permettant aux nouveaux détenteurs de permis de réduire leur facture le temps de constituer leur historique d’assurance auto.

À propos de l’auteur

Denise Blouin

Denise est Vice-présidente principale - Assurance des particuliers, Courtière en assurance de dommages chez Lussier Dale Parizeau.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *