Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

À pied, en vélo, en moto ou en voiture : attention au code de la route !

À pied, en vélo, en moto ou en voiture attention au code de la route
Carmen Harvey | 5 août 2015
La cohabitation entre autos, motos, vélos et piétons rend parfois les routes du Québec un peu hasardeuses. Il n’est pas toujours facile de se faire une place à l’heure de pointe. C’est alors que petites infractions communes, pour grappiller quelques mètres et/ou gagner quelques minutes sur son temps de trajet, mettent la sécurité de chacun à rude épreuve. Les piétons et les vélos sont bien évidemment les plus vulnérables dans cette jungle citadine.  

 

Toutefois, ce petit monde trop pressé et impatient oublie souvent que le manque de respect de la signalisation routière les expose à des amendes plutôt salées. Voici donc un petit rappel des règles élémentaires à respecter pour la sécurité de tous – et pour faire des économies.

 

Vélo, auto, moto : sur la route les règles sont les mêmes pour tout le monde.

Que vous soyez sur deux, trois ou quatre roues, le code de la route s’applique de la même façon. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, il n’y a pas d’ajustement ou même d’assouplissement des règles routières pour les cyclistes.

Ainsi, chacun se doit de :

  • faire un arrêt complet à un feu rouge;
  • immobiliser sa voiture avant la ligne d’arrêt ou avant le passage pour piétons;
  • ne pas effectuer un virage à droite là où la signalisation ne le permet pas;
  • céder le passage aux cyclistes, aux piétons ou aux autres automobilistes engagés ou sur le point de s’engager à une intersection.

À noter aussi que, si le cycliste ne peut pas payer une amende pour avoir abusé de sa sonnette, contrairement à l’automobiliste et son klaxon, il s’expose néanmoins à une contravention s’il circule sur un trottoir ou n’emprunte pas la voie cyclable là où elle existe.

En cas de négligence envers ces bases du code de la route, le cycliste pourrait se voir remettre une amende de 27 $ et l’automobiliste une contravention de 138 $, ainsi que 3 points d’inaptitude dans les deux cas, selon Transport Québec.

 

À pied aussi, on n’est pas à l’abri d’une amende !

Même les piétons ont des règles à respecter. Il est d’autant plus fondamental de les suivre que leur vie peut parfois en dépendre. En 2013, 65 piétons ont trouvé la mort et il y a eu près de 2800 blessés suite à une collision avec un véhicule, selon les données de la SAAQ.

En cas d’infraction aux règles suivantes, le piéton se verra également remettre une contravention de 27$ :

  • ne s’est pas conformé à un feu pour piétons à une intersection;
  • ne s’est pas conformé au feu de circulation (là où il n’y a pas de feu pour piétons);
  • a traversé une intersection en diagonale sans l’approbation d’un agent de la paix ou d’un brigadier;
  • n’a pas utilisé le trottoir bordant la chaussée ;
  • a traversé la chaussée ailleurs qu’à l’intersection la plus proche.

Si chacun respectait ces simples règles, beaucoup d’accidents pourraient être évités. La négligence et l’inattention représentent la première cause d’accidents mortels ! Cela rappelle donc toute l’importance de porter une attention particulière à sa conduite et au respect de la signalisation routière.

 

 

À propos de l’auteur

Carmen Harvey

Carmen est directrice, support aux opérations en assurance des particuliers et courtier en assurance de dommages des particuliers chez Lussier Dale Parizeau.

carmen harvey directrice chez Lussier Dale Parizeau
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *