Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Assurance habitation : Bien comprendre le coût de reconstruction

Bien comprendre le coût de reconstruction | Assurance habitation | Lussier Dale Parizeau
Sylvie Gauthier | 22 octobre 2014
Vous avez travaillé dur et amassé de l’argent afin de réaliser votre rêve, posséder votre maison. Voici le moment de l’assurer adéquatement… mais comment savoir pour quel montant protéger votre habitation ?

D’après vous, sur quoi se base le courtier pour vous conseiller adéquatement :

  • Le prix payé ?
  • L’évaluation municipale ?
  • Le coût de reconstruction ?

C’est le coût de reconstruction qui détermine le montant de protection de votre bâtiment dans votre contrat d’assurance habitation. Voilà pourquoi tenter de diminuer ce montant afin de diminuer votre prime d’assurance serait un calcul bien risqué !

Les différences à retenir pour l’évaluation de votre résidence

  • La valeur marchande (de vente)
    d’une maison est influencée par plusieurs facteurs : emplacement/quartier, valeur du terrain, style et décoration intérieure, vendeur pressé ou non, etc. Elle peut donc être plus élevée ou plus faible que le coût de reconstruction.
  • L’évaluation foncière
    sert de base d’imposition équitable pour le financement municipal et des commissions scolaires. Effectuée selon différentes méthodes selon les municipalités, elle se base sur la valeur réelle de la maison et du terrain et constitue une « estimation globale » et non individuelle des biens. 
  • La valeur à neuf, ou coût de reconstruction,
    est le coût qui devra être engagé pour reconstruire votre maison « à l’identique » si elle venait à être détruite, par un incendie par exemple. Ce montant n’est pas lié à la valeur du terrain. Il dépend plutôt de l’évolution du prix des matériaux depuis la date de construction, du coût de la main-d’œuvre qualifiée pour réaliser la reconstruction, des frais de déblai et démolition avant de reconstruire, etc. Souvent, reconstruire coûte plus cher que construire !

Afin de déterminer le coût de reconstruction, votre courtier d’assurances vous posera des questions concernant votre résidence : l’année de construction, la dimension, le genre de construction, les matériaux utilisés, etc. Il dispose d’un outil de travail dans lequel il intègre vos réponses. À l’aide d’un barème, cet outil suggère de manière approximative le coût de reconstruction de votre maison, permettant à votre courtier de vous offrir une prime et des protections répondant à vos besoins.

Courtier d’assurances ou évaluateur en bâtiment ?

Mais n’oubliez pas : en dépit de sa compétence et du soin qu’il apportera à cette tâche, votre représentant en assurance de dommages n’est pas un évaluateur agréé. Si vous désirez être certain du coût de reconstruction, le plus sûr est de retenir les services d’un évaluateur professionnel.

 

À propos de l’auteur

Sylvie Gauthier

Sylvie a occupé le poste d’analyste, méthodes, opérations et conformité et courtier en assurance de dommages pendant plus de 30 ans au sein de Lussier Dale Parizeau, avant de prendre une retraite bien méritée.

Sylvie Gauthier analyste chez Lussier Dale Parizeau
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *