Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

10 conseils pour bien préparer votre maison pour l’hiver

Bien préparer votre maison pour l'hiver | Assurance habitation | Lussier Dale Parizeau
Carmen Harvey | 6 novembre 2014

Une maison demande de l’entretien, je ne vous apprends rien. De petites attentions qu’il est difficile de caser dans votre temps libre… mais qui pourraient faire toute la différence dans l’entretien de votre chez-vous ! 

À l’extérieur : 

1. Lavez les fenêtres; retirez les moustiquaires. Vous apprécierez le supplément de lumière : une luminothérapie, à moindre coût ! 

2. Vérifiez l’état du grillage des extracteurs d’air de la hotte de cuisine et du ventilateur de salle de bain. Vous réduirez ainsi le risque d’héberger des rongeurs indésirables dans vos conduits cet hiver.

3. Fermez les valves extérieures et intérieures des conduites d’eau pour éviter des bris dus au gel. N’oubliez pas de vérifier que l’eau restante dans les tuyaux s’est écoulée. 

4. Libérez vos gouttières remplies de feuilles. Un blocage risque d’empêcher l’eau de s’évacuer correctement et elles pourraient briser prématurément. Si, comme plusieurs, cette tâche vous incommode, installez des protège-gouttières, vendues à 1,50$ le pied environ.

5. Votre cheminée doit être ramonée au moins une fois par an, selon le taux d’humidité du bois et la quantité brûlée. Notez qu’une vérification visuelle n’est pas suffisante. Si vous ne voulez pas effectuer cette tâche vous-même, choisissez un ramoneur certifié par l’Association professionnelle du chauffage (APC) et attendez-vous à débourser environ 150 $.

6. Vérifiez l’état général de votre toit :

  • Remplacez les bardeaux désuets ou endommagés
  • Si votre toit est plat, vérifiez l’état de l’orifice de drainage: il doit être libre de tous débris (feuilles, roches, etc.)
  • Vérifiez également l’état des solins de recouvrement (pièces de tôle qui ceinturent le toit). Des solins rouillés ou endommagées peuvent causer des infiltrations d’eau.

 

À l’intérieur :

7. Nettoyez les plinthes électriques pour limiter les mauvaises odeurs lorsqu’elles reprendront du service.

8. Songez à isoler vos fenêtres à l’aide d’une pellicule coupe-froid. Vous économiserez ainsi sur votre facture d’électricité. Vérifiez aussi l’état des coupe-froid de vos portes. Vaut mieux les changer en automne qu’en plein hiver, par -30° Celsius !

9. Si vous possédez un échangeur d’air, nettoyez-en le filtre ou changez-le avant de remettre l’appareil en marche. Idem pour les entrées d’air des conduits de ventilations des salles de bain : cela vous assurera un peu d’air frais à l’intérieur.

10. Une vérification à chaque saison de vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone est essentielle pour votre sécurité. Vérifiez les piles, libérez-les de leur poussière. Saviez-vous que ces appareils doivent être changés périodiquement ? 

  • Détecteur de fumée : durée de vie entre 8 et 10 ans, selon les modèles
  • Détecteur de monoxyde de carbone : garantie 5 ans, durée de vie de 7 ans

Vérifiez la date de fabrication, généralement inscrite sur le boitier.

 

Liens utiles :

Pour plus d’informations sur les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, cliquez ici (CAA Québec).

Pour toutes sortes de trucs et astuces concernant votre habitation, consultez ce site de références utiles (Guide Perrier)

Enfin, consultez ce vidéo en complément d’information, où vous verrez comment vous y prendre pour ces petits travaux forts utiles ! 

Bon hivernage !

 

À propos de l’auteur

Carmen Harvey

Carmen est directrice, support aux opérations en assurance des particuliers et courtier en assurance de dommages des particuliers chez Lussier Dale Parizeau.

carmen harvey directrice chez Lussier Dale Parizeau
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *