Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Copropriétaire : ayez la bonne couverture pour votre condo

Lussier Dale Parizeau | 10 mars 2021
Votre copropriété est votre maison, mais ses besoins en matière d’assurance sont bien distincts. Avec les changements apportés quant aux lois dans le domaine de la copropriété divise qui s’ajoutent aux nombreuses particularités de l’assurance habitation dans ce cas précis, il est facile de s’y perdre. Nous avons donc rassemblé ici les renseignements essentiels à prendre en considération lors de l’achat ou du renouvellement de votre assurance condo.

Tout d’abord, il vous faut faire la différence entre :

  • l’assurance du contenu de votre unité à laquelle vous devez souscrire vous-même en tant que propriétaire;

et

  • l’assurance de l’immeuble, couverte par ce qu’on appelle le syndicat. 

Toutes deux sont étroitement liées; assurez-vous donc qu’elles couvrent bien ce qui vous convient.

Deux assurances. Une même habitation.

Votre assurance condo doit couvrir vos biens personnels, votre responsabilité civile et finalement, les améliorations que vous pourriez apporter à votre unité.

L’assurance du syndicat de copropriété, de son côté, couvre le bâtiment, les espaces communs et l’aménagement d’origine de chaque condo. Le syndicat doit obligatoirement prendre cette assurance, pour laquelle un montant vous est prélevé à même les frais de copropriété. 

Envie de rénos pour votre condo? Assurez-les aussitôt.

Vous changez les comptoirs de stratifié de votre condo pour des comptoirs de granit? Vous offrez un refacing complet à vos armoires? Avant de vous laisser aller à vos envies créatives, soyez informé que l’assurance du syndicat de copropriété ne couvre que les aménagements d’origine, c’est-à-dire les aménagements tels qu’ils étaient à l’achat. Tout ce qui ne fait pas partie du « standard » de l’unité de condo est considéré comme une amélioration que vous avez la responsabilité de couvrir à l’aide de votre assurance habitation personnelle. Vérifiez donc que les montants d’assurance offerts par votre assureur habitation sont suffisants pour couvrir toutes les améliorations.

Et en cas de dommages?

La portion responsabilité civile est alors votre meilleure alliée. Comme vous pourriez être tenu responsable de certains dommages causés à la copropriété, vérifiez que la portion responsabilité civile corresponde à vos besoins et aux exigences de la loi afin de servir à rembourser les montants réclamés. Les copropriétés de moins de 13 unités doivent être assurées pour une somme minimale d’un million, tandis que pour celles qui comptent plus de 13 unités, la somme s’élève à deux millions.

Jouer franc jeu avec la franchise

La franchise est en fait le montant que vous devez assumer en cas de sinistre. Un dégât d’eau, c’est si vite arrivé! Par exemple, vos planchers sont trempés, gondolés et doivent être remplacés. Vous réclamez alors à votre assureur habitation personnel un montant de 2 000 $. Par contre, la franchise figurant à votre contrat d’assurance est de 500 $. Votre assureur ne vous remboursera que la différence de 1 500 $. Bien sûr, pour la meilleure protection qui soit, allez-y avec une franchise avec laquelle vous êtes à l’aise, en fonction du montant de la prime d’assurance que vous êtes capable de payer selon votre salaire et vos autres obligations financières.

Attention à la contribution spéciale!

Un autre dégât d’eau a endommagé une partie des aires communes? Votre syndicat pourrait et aurait le droit de vous réclamer une contribution spéciale, un montant qui s’ajoute aux frais de condo mensuels, pour couvrir les coûts de réparation.

Effectivement, si la franchise de l’assurance du syndicat de copropriété pour le dégât d’eau ne couvre qu’une partie des réparations, celui-ci peut alors imposer une contribution spéciale à chaque copropriétaire pour combler le manque à gagner. Renseignez-vous : votre assureur vous offre souvent la possibilité d’ajouter une « garantie complémentaire – répartition » (dégât d’eau pour reprendre l’exemple) à votre contrat pour rembourser le coût de certaines cotisations spéciales liées à la réparation de dommages non indemnisables par l’assurance du syndicat. Par contre, pour que cette garantie s’applique, vous devez évidemment être assuré contre le risque en question.

Chez Lussier Dale Parizeau, nous protégeons votre condo, vous-même et les administrateurs du syndicat de copropriété. Informez-vous sur nos nombreuses protections qui vous assurent la tranquillité d’esprit.

À propos de l’auteur

Lussier Dale Parizeau

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *