Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Dégât d’eau : Assuré… ou pas ?

Dégât d'eau : Assuré ou pas ? | Assurance maison | Lussier Dale Parizeau
Lucie Tremblay | 12 Juin 2014
« J’ai eu un dégât d'eau dans ma maison... et je me demandais si je suis assuré pour cela ? » N'importe quel représentant en assurances vous le confirmera : si nous avions reçu 10 $ à chaque fois que nous entendions cette question, nous serions probablement millionnaires aujourd'hui ! Et pour cause...

Au Québec, les dommages causés par l’eau représentent environ la moitié des montants de réclamations versées en assurance habitation ! De plus, ils sont de plus en plus fréquents en raison des changements climatiques. Essayons donc d’y voir plus clair parmi les différents cas. 

D’où vient l’eau ?

Être couvert ou pas, tout dépend de deux facteurs :

Plus précisément, la question est : d’où provient l’eau qui a causé les fameux dégâts ?

Bris d’équipements ménagers : c’est ok

Si le dégât d’eau provient d’appareils ménagers ou d’appareils sanitaires, il y a de fortes chances que vous soyez couvert par votre contrat d’assurance habitation.

Exemple : déversements dus à un bris accidentel de l’aquarium, du chauffe-eau, du lave-vaisselle, de la toilette.  

Eau du sol et des égouts : pas certain

Lorsque l’eau provient du sol ou des égouts, sachez que ces risques ne sont généralement pas couverts par un contrat d’assurance habitation de base.

Par contre, ils le seront si vous avez souscrit à l’avenant « Dégât d’eau au-dessous du sol incluant le refoulement d’égouts », qui couvre des dommages tels que :

  • Un refoulement des égouts dû à des pluies abondantes. Saviez-vous que, même au 3è étage d’un immeuble, les eaux des égouts peuvent déborder par un lavabo ou par la toilette ?
  • Un déversement accidentel de fosse sceptique, par exemple lors d’une manœuvre d’entretien ou de vidage.  
  • Une infiltration d’eau au sous-sol, phénomène responsable de nombreuses réclamations au printemps 2014 car la rapidité du dégel a causé des accumulations d’eau importantes sur un sol encore partiellement gelé.

Eau au-dessus du sol : à vérifier

On lit parfois que les catastrophes naturelles ne sont couvertes par aucune assurance. Ce n’est pas tout à fait vrai. Si vous avez souscrit l’avenant « Dommages d’eau au-dessus du sol », vous êtes couvert en cas de dommages soudains et accidentels causés directement par l’eau comme :  

  • Une pluie abondante qui occasionne des infiltrations d’eau par le toit, les murs ou par une fenêtre.
  • Une infiltration d’eau par le toit, due à une obstruction des gouttières par les feuilles d’automne. 

Par contre, il n’existe aucune protection d’assurance pour les inondations causées par le débordement d’un cours d’eau.

Est-ce plus clair ? Pour d’autres exemples, n’hésitez pas à consulter cet excellent article de Protégez-vous.ca sur le sujet. 

Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il est essentiel de se protéger contre les dégâts d’eau : communiquez avec votre courtier en assurance de dommages pour vous en assurer. Dans un prochain article de blogue, nous vous indiquerons plusieurs pistes pour évaluer à quel point votre habitation est à risque de subir un dégât d’eau.

 

À propos de l’auteur

Lucie Tremblay

Lucie est directrice, développement des affaires en assurance des particuliers et courtier en assurance de dommages chez Lussier Dale Parizeau.

Lucie Tremblay directrice chez Lussier Dale Parizeau
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

6 commentaire(s)

  • Pierre Casgrain |

    Cet article est fort intéressant pour moi qui possède une maison près de l’eau. Çà démystifie bien des concepts que je ne connaissait pas. Merci pour ces judicieux renseignements. Si je souscrit à un avenant une assurance « Dommages d’eau au-dessus du sol  » que dois-je faire en cas de réclamation? Dois-je produire un rapport d’expert?

    Répondre
  • Christine Latour |

    Bonjour,

    Lucie Tremblay et Johanne Laramée nous informent que vous devez faire l’ouverture de votre réclamation auprès de votre assureur et celui-ci appointera un expert qui établira la valeur des dommages et vous guidera pour la suite des réparations engendrées par le sinistre.

    Si vous êtes assuré auprès d’un courtier d’assurance n’hésitez pas à le contacter, il vous soutiendra dans vos démarches.

    Merci de vos commentaires Monsieur Casgrain.

    Répondre
  • Danny |

    Ça m’est arrivé alors que j’étais en vacances à l’extérieur du pays. Gros dégât d’eau dans mon logement en provenance du logement d’en haut. Ce fut une très belle surprise à mon retour :P. Plafond tout défait.

    Note: Pensez à donner la clé de votre logement à un ami ou à une personne de confiance avant de partir, et, de lui demander de vérifier le logement une ou deux fois en votre absence.

    Répondre
  • Lucie Tremblay |

    Merci beaucoup de votre commentaire à notre blogue.
    Oups, ce n’est vraiment pas amusant : quelle mauvaise nouvelle à votre retour !
    En effet, il est toujours plus prudent de nommer quelqu’un de confiance pour visiter notre habitation pendant notre absence pour pouvoir ainsi prendre des actions pour diminuer les dégâts et protéger nos biens.
    À noter que c’est particulièrement important pour les absences prolongées et en hiver : dans ces cas-là nous conseillons vivement de se renseigner auprès de son assureur car certains ont des requêtes précises telles que : couper l’eau, assurer une visite de la maison à une fréquence précise.
    Finalement, dans ce cas précis, si le dégât d’eau lui est imputable, souhaitons que votre voisin d’au-dessus possède une assurance habitation (qu’il soit locataire ou propriétaire). Voir l’article sur ce sujet : http://www.lussierassurance.com/blogue/locataire-assurance-habitation-en-option/

    Répondre
  • sandra |

    Bonjour quand c’est le tuyau de maison qui passe en dessous du ciment qui à cause du vieillissement cause est-ce que le dégât d’eau est couvert

    Répondre
    • Robert Melo |

      Bonjour,
      Les dommages dues à l’usure normale ne sont généralement pas couverts.
      Toutefois, tout dépend de la nature du sinistre, et en particulier s’il y a eu un dommage continu et répété ou un bris accidentel et ponctuel.
      Il est donc difficile de répondre à cette question sans avoir évalué exactement votre situation.
      Dans ce genre de cas, seul l’expert en sinistre pourra, dépendamment de votre contrat et de la situation, vous fournir une réponse valide. Nous vous invitons donc à prendre contact avec votre courtier (ou avec votre assureur).
      Bonne journée.
      Robert Melo
      Vice-président, indemnisation

      Répondre