Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Déneiger son toit de maison, c’est obligatoire ?

Lussier Dale Parizeau | 18 decembre 2019
Avoir une maison vient avec son lot de responsabilités. Que ce soit de tondre la pelouse ou de déneiger son entrée l’hiver, chacune de ces tâches a son importance. Une tâche souvent négligée est de déneiger son toit l’hiver… mais est-ce vraiment nécessaire ?

Votre maison vous parle, écoutez-la!

L’accumulation de neige sur le toit de votre maison peut causer des dommages à sa structure. Lorsque les signes suivants se manifestent, il est temps de penser à déneiger votre toit puisque la pression exercée par la neige commence à se faire ressentir.

  • Déformation du plafond ou présence de fissures
  • Craquements inhabituels
  • Frottement des portes

N’oubliez pas que si votre toit est garanti, vous devez tout d’abord contacter l’entrepreneur qui est responsable avant d’entreprendre des démarches de déneigement.

Tous les types de neige ne s’équivalent pas

Évidemment, parler de toits encombrés amène à parler du poids de la neige. Il est certain que la neige folle est beaucoup plus légère que de la glace ou de la neige mélangée avec de l’eau. Cela signifie que lorsqu’il y a de la glace sur le toit, la situation devient plus alarmante puisqu’elle est beaucoup plus lourde.

Protéger la structure de sa maison

Plusieurs raisons justifient la volonté de déneiger son toit en hiver. Lorsque la neige s’accumule, l’eau peut s’infiltrer et causer des dommages liés à la structure du bâtiment. Elle peut également causer l’affaissement ou l’effondrement du toit si celui-ci cède sous la pression exercée par le poids.

Habituellement, les immeubles du Québec prennent en compte les conditions climatiques de la province. Les maisons qui y sont construites peuvent donc supporter une quantité raisonnable de neige. C’est lorsque cette quantité devient excessive que nous devons prendre des mesures plus spécifiques.

Est-il nécessaire de le faire?

Comme mentionné dans le dernier paragraphe, une accumulation de neige est normale en hiver. Néanmoins, si vous constatez qu’il y a plus de 2 pieds de neige sur votre toit ou si l’un des signes avant-coureurs est présent, vous devriez agir dans l’immédiat. La structure pourrait être endommagée et les dommages seraient irréversibles. S’il y a de la glace, la quantité nécessaire pour causer un danger est différente puisqu’elle ne s’élève qu’à 6 mm d’épaisseur.

Et mon assurance dans tout ça?

Les infiltrations d’eau et l’affaissement du toit sont parfois inclus dans les contrats d’assurance habitation, parfois non. Ce n’est donc pas une option « de facto ». Nous vous recommandons de vérifier auprès de votre courtier quel est le type de protection que vous avez à votre contrat afin de vous assurer que vous serez bien protégé pour ces situations.

Pour d’autres conseils sur l’entretien de votre maison en hiver, vous pouvez consulter notre article sur le sujet.

À propos de l’auteur

Lussier Dale Parizeau

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *