Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Êtes-vous en sécurité face aux inondations?

Assurance habitation | Lussier Dale Parizeau
Lussier Dale Parizeau | 14 mai 2019
Les inondations sont présentes plus que jamais au Québec. De nombreux propriétaires voient leurs biens sous les eaux et sont démunis face à cette situation. Puisque 69 % des assurés résidentiels croient à tort que les inondations causées par les débordements des cours d’eau sont incluses dans leur contrat d’assurance, il est toujours bon de revoir les clauses de celui-ci!

Le contrat de base

Les contrats de base en assurance habitation incluent habituellement des dommages provenant de l’intérieur de la résidence. Par exemple, un bain qui est resté ouvert ou un tuyau qui brise sont deux situations prises en charge par l’assureur. Les dégâts causés par des éléments imprévisibles, comme la foudre ou un arbre qui s’effondre sur sa maison sont tous deux couverts… à une exception près : les inondations provenant des cours d’eau.

Les zones inondables

Les assurances couvrent les évènements imprévisibles, tels qu’une perte de revenus, du vandalisme, un accident automobile, etc. Les inondations, quant à elles, font partie des éléments prévisibles et les différentes zones à risques sont répertoriées . Il n’est donc pas du devoir des assureurs de protéger les bâtiments y étant situé puisque les dommages sont inévitables. Le montant que les propriétaires paieraient chaque mois ne suffirait pas à compenser les sommes déboursées par les compagnies d’assurance en cas de dégâts.

Une protection supplémentaire

Peu importe le risque de la zone, les contrats de base ne comprennent pas une assurance inondation. C’est une clause que vous pouvez ajouter si votre assureur offre cette protection. Il est à noter que les résidents à haut risque ne sont pas toujours admissibles à cette protection et, s’ils la désirent, ils devront être prêts à payer une prime particulièrement coûteuse puisque les assureurs connaissent les risques financiers associés à ces territoires.

Recours en cas d’inondation

Quelques recours existent lorsque nos biens sont inondés, tout dépend de votre situation. Il va sans dire que l’expérience est plus simple lorsque notre maison est assurée pour la raison suivante : les assureurs vous assureront de façon à éliminer tous les dommages causés à votre propriété alors que l’aide gouvernementale ne fera que minimiser les dégâts. En d’autres mots, l’aide financière provenant d’une compagnie d’assurance sera supérieure à celle provenant du gouvernement. Il est possible de combiner ces deux aides financières si celle de votre assurance est insuffisante.

A. Vous êtes assuré : Contactez tout simplement votre courtier. Il prendra en charge votre situation et vous communiquera tous les documents que vous devrez lui transmettre.

B. Vous n’êtes pas assuré : À défaut d’assurance habitation satisfaisante, les propriétaires peuvent bénéficier d’une aide gouvernementale qui rembourse jusqu’à 100 000 $ pour les dégâts engendrés. Les candidats qui désirent profiter de cette aide doivent satisfaire à une série de critères spécifiques établis par le gouvernement.

Et votre véhicule?

Dans le cas de votre véhicule, les nouvelles sont bonnes si vous possédez une assurance tous risques sans collision ni renversement. Cela signifie que d’importants dégâts d’eau sont couverts et que votre véhicule sera protégé si vous avez cette protection. N’oubliez pas que les véhicules inondés sont déclarés irrécupérables et que seulement certaines pièces pourront être réutilisées.

Ainsi, les intempéries et plus précisément les inondations méritent une attention particulière lorsque vient le temps de protéger vos biens. Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter un courtier en assurance !

À propos de l’auteur

Lussier Dale Parizeau

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *