Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Quelle assurance pour les commerces saisonniers?

blogue pme saisonniers lussier dale parizeau
Caryne Boisvert | 23 Août 2017
Les plaisirs associés à l’été sont nombreux ; toutefois l’automne approche ! Pour plusieurs établissements qui n’opèrent que durant la saison estivale, le temps est venu de se préparer à la fermeture prochaine du commerce en vue de la saison hivernale.

Locaux inoccupés : bien s’assurer

En assurance des entreprises, presque tous les contrats excluent les dommages causés aux biens se trouvant aux emplacements de l’assuré qui, à sa connaissance, sont vacants, inoccupés ou fermés pour plus de 30 jours consécutifs.

La raison de cette exclusion se comprend bien. En effet, le fait de ne plus occuper les lieux constitue une aggravation de risque importante pour l’assureur : il suffit de penser par exemple à un bris de tuyauterie survenant au début de la période de fermeture. De l’eau s’échappant de la tuyauterie pourrait couler pendant des jours et des jours sans que personne ne s’en aperçoive. Quand les lieux sont occupés, on peut rapidement intervenir et limiter les dégâts ; alors qu’en cas d’inoccupation, le même événement pourrait endommager entièrement les lieux assurés.

Pour cette raison, si votre commerce doit être fermé, inoccupé ou vacant pendant plus de 30 jours consécutifs, il est important d’en aviser immédiatement votre courtier, qui prendra soin de vérifier vos contrats et de proposer des solutions.

Dans la plupart des cas, il est possible de faire émettre un avenant à votre assurance qui viendra diminuer ou supprimer les  effets de l’exclusion.

Cet avenant s’accompagne alors généralement de certaines conditions pendant l’inoccupation des lieux. Il faudra en effet que quelqu’un de votre entourage ou vous-même visitiez les lieux assurés une fois par semaine en tenant un registre de ces visites. Dans certains cas, l’assureur pourrait également exiger :

  • qu’un système d’alarme incendie et intrusion relié à une centrale de surveillance soit en fonction ;
  • que la franchise en cas de sinistre soit majorée ; que le système de chauffage soit maintenu à une température minimum ;
  • que le chemin ou le stationnement du commerce soit régulièrement déneigé ;
  • que les lumières extérieures soient toujours allumées une fois la nuit tombée, etc.

Il arrive parfois que l’assureur ne veuille d’aucune façon déroger à son exclusion d’assurer des lieux inoccupés ; dans ce cas, votre courtier d’assurance pourra vous dénicher un nouvel assureur.

Prévenir vaut mieux que guérir

Certaines mesures préventives peuvent contribuer à réduire le risque de sinistre, et donc, à diminuer le coût de votre assurance. Il est notamment conseillé de retirer des lieux assurés et d’entreposer à un emplacement sécuritaire les biens généralement recherchés par les voleurs, comme par exemple les équipements informatiques, certains types d’outils et bien sûr, l’argent.

Il convient aussi de libérer votre vitrine de tout objet, surtout encombrant. Non seulement cela réduira-t-il la tentation de la briser pour effectuer un vol, mais en outre, cela permettra de voir facilement de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur. Dans le même objectif, il est toujours pertinent de laisser un peu d’éclairage en permanence

Si vos bâtiments ne sont pas chauffés, des précautions semblables à celle que vous appliqueriez à votre résident s’imposent : assurez-vous d’éliminer l’eau de toute la tuyauterie se trouvant dans ces bâtiments. Vos équipements susceptibles d’être endommagé par la neige, le gel ou les intempéries en général devraient être convenablement remisés à l’intérieur.

Votre courtier est votre meilleur allié

Vous êtes prêts à préparer votre inventaire, puis à prendre vos quartiers d’hiver ? N’oubliez pas : votre courtier d’assurance est en tout temps votre partenaire pour planifier vos protections, assurer des garanties adéquates selon vos besoins et libérer votre esprit. N’hésitez pas à faire appel à lui en cas de questions.   

Bonne fin de saison !

À propos de l’auteur

Caryne Boisvert

Caryne est directrice, assurance des PME et courtière en assurance de dommages des entreprises chez Lussier Dale Parizeau.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *