Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Entretien de votre motoneige : mode d’emploi !

Entretien de votre motoneige | Assurance motoneige | Lussier Dale Parizeau
Patricia Salvas | 14 novembre 2014

La saison de motoneige est à nos portes. Vous ne voudriez pas manquer une seule de ces belles journées enneigées… Alors voici quelques vérifications et conseils d’entretien qui vous permettront d’être prêts dès le premier jour !

La remorque 

En début de saison, seuls quelques privilégiés peuvent partir en motoneige de la maison. Pour les autres, pensez à vérifier l’état de votre remorque !

  • Roulements des roues (roulement à billes) et graissage
  • Pression des pneus (n’oubliez pas le pneu de secours !)
  • Système électrique de la remorque
  • État des cylindres (si vous avez une remorque avec un couvert ouvrant)
  • Inspection et lubrification de l’attache 

La motoneige 

À faire : 

  • Retirez les bougies
  • Démontez et nettoyez les carburateurs
  • Faites une vérification visuelle des valves à clapets (aussi appelées « reed valve », valve rotative ou valve de la paroi du piston)
  • Démontez et nettoyez les valves d’échappement du moteur
  • Changez les filtres à huile
  • Ajustez la chaîne en retirant la goupille de sûreté et revissez à la main (n’utilisez pas d’outils, vous pourriez user prématurément la chaîne)
  • Démarrez le moteur : vérifiez l’état des phares, des poignées et du pouce chauffant ainsi que les cadrans
  • Veillez à placer la plaque d’immatriculation au bon endroit (voir section IV, article 9)

À vérifier :

  • Les conduits à essence : ils peuvent sécher et ainsi causer des fuites de carburant
  • Le bon fonctionnement des pompes à essence
  • Le liquide de refroidissement : niveau adéquat et capacité de résistance au gel (pour un rendement maximum, ajoutez de l’antigel pur à de l’eau et suivez le mode d’emploi sur la bouteille)
  • Les skis : veillez à ce qu’ils soient bien lisses et enlignés
  • La chenille : crampons, caoutchouc qui compose la chenille, roulement à billes, bras et ressorts de suspension, courroies limitatrices et finalement l’usure des glissières
  • Inspectez visuellement le moteur : la base, les cylindres et les joints d’étanchéité
  • Embrayage (« clutch ») : vérifiez l’étanchéité du joint du vilebrequin
  • Examiner le cordon de démarrage, et ce même si vous possédez un démarreur électrique
  • Faites tourner la chenille pour vérifier son alignement

Et enfin…

N’oubliez pas d’inspecter vos vêtements ! Une couture ouverte au bout d’un gant ou un trou oublié dans vos bas pourrait définitivement gâcher votre première ballade par temps froid !

Finalement, si cette liste vous fatigue d’avance ou que la mécanique n’est pas votre rayon, n’oubliez jamais que le plus sûr reste de confier ces tâches à votre concessionnaire, qui saura vous garantir une motoneige en parfait état de marche !

Voilà, vous êtes fin prêt à sillonner les sentiers en toute sécurité. Bonne ballade et… prudence !

 

À propos de l’auteur

Patricia Salvas

Patricia est directrice régionale en assurance des particuliers pour la région centre chez Lussier Dale Parizeau. Elle est courtier en assurance de dommages des particuliers et conseillère en sécurité financière.

Patricia Salvas Directrice chez Lussier Dale Parizeau
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *