Le Blogue - la sécurité d'être bien assuré!

Printemps et piscine hors-terre: que faire ?

Printemps et piscine hors-terre | Assurance habitation | Lussier Dale Parizeau
Marie-Noël Pruneau | 14 avril 2014

« Mon pays, ce n’est pas un pays. C’est l’hiver. » Vigneault n’aura jamais aussi bien dit. Selon Météomédia, l’hiver 2014 aura été un des plus froids des 20 dernières années ; le mois de mars aurait également reçu plus de neige que la normale.

Pour les propriétaires de piscines hors-terre, qui dit conditions hivernales difficiles dit toiles déchirées, parois de piscine affaissées… La raison ? Au printemps, si la neige qui fond s’accumule autour de la piscine, le sol engorgé d’eau prendra de l’expansion et peut soulever la structure principale de la piscine. Ce soulèvement peut créer une pression vers le haut suffisante pour déchirer la toile à la jonction du sol. Celle-ci se videra alors et la couche de glace du dessus, lourde et compacte, créant une poussée vers le fond, causera sa perte.

Votre piscine hors-terre résistera-t-elle aux intempéries?

Existe-t-il un moyen d’éviter que la piscine brise, histoire d’être sûr de pouvoir se baigner dès les beaux jours ?

Difficile de trouver une réponse claire à cette question ! Certains recommandent de la déneiger, notamment en cours d’hiver. De l’extérieur, bien sûr, car embarquer dans la piscine n’est vraiment pas une option – ni pour la piscine, ni pour vous.

De plus, comme tous les conseils, attention : certains peuvent ne pas s’appliquer dans des situations particulières ou varier selon le genre d’installation, l’état de la piscine, etc.

Surtout… ne rien faire !

De manière générale, rendu au printemps, Sylvain Brosseau, président de Burex firme d’experts-conseils en bâtiments, nous partage le conseil suivant : « Ne faites rien ! ». 

Car selon lui, ce n’est pas au printemps qu’il faut intervenir pour éviter que notre piscine se brise dû au gel puis au dégel. Pensez plutôt à :

  • durant la saison estivale, prendre le temps d’examiner s’il y a des accumulations d’eau qui se retrouvent autour de la piscine. Si c’est le cas, corrigez les pentes du terrain afin d’éloigner l’eau de votre piscine. Bref, assurez-vous que le sol sous la piscine demeure sec.
  • préparer la piscine selon les directives du fabricant lors de sa fermeture en fin de saison.

Dans l’immédiat, gageons que plusieurs assureurs sont prêts à recevoir les demandes d’indemnisation du printemps 2014.

De votre côté, j’espère que, comme moi, vous avez pensé à souscrire une assurance couvrant les dommages liés au gel et au dégel de votre piscine dans le cadre de votre assurance habitation.

 

À propos de l’auteur

Marie-Noël Pruneau

Marie-Noël est courtier en assurance de dommages des particuliers chez Lussier Dale Parizeau.

Marie-Nöel Pruneau courtier chez Lussier Dale Parizeau
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *