Déclaration des antécédents et cas de cohabitation

Déclaration des antécédents

Vous ne le savez peut-être pas, mais toute personne est responsable d’indiquer ses antécédents et ceux des personnes avec qui elle vit à son assureur. Dans ces conditions, faire preuve de transparence vous évitera :

  • de subir des délais
  • ou que votre police d’assurance soit résiliée sans indemnisation au moment de la réclamation, et ce, même si la réclamation n’a aucun rapport avec l’infraction commise.

En outre, si vous cohabitez avec une personne qui est dans cette situation, vous devriez également le déclarer, car il s’agit d’un facteur constitutif de l’évaluation du risque pour votre assureur.

Faire preuve de transparence vous évitera de vous trouver au cœur d’un débat juridique peu agréable au moment de déposer une réclamation!

 

Cas de cohabitation

Saviez-vous que, si vous cohabitez avec une personne qui possède un dossier criminel, un dossier de conduite, ou tout autre antécédent, vous devriez le déclarer à votre assureur ? Ainsi, si votre conjoint est un repenti, ou si votre enfant a un dossier de conduite, vous devriez le mentionner, car cela aura une conséquence sur votre contrat d’assurance habitation ou automobile.

La déclaration de ces conditions de risque est nécessaire afin de vous assurer de la validité de votre contrat d’assurance. En effet, si vous ne les déclarez pas, que vous déposez une réclamation suite à l’incendie de votre maison, et que votre assureur découvre alors le fait lors de vérifications standards à votre dossier, il pourrait décider d’annuler votre contrat « ab initio ». Il vous remboursera alors les primes d’assurance déjà versées dans le cadre de votre contrat, mais votre réclamation ne sera pas traitée.